Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Frédéric de Butler

Article vu 114 fois

film de Cédric Klapisch (2017)

Ce qui nous lie ****

Jean (excellent Pio Marmai) ayant appris que son père était gravement malade, revient chez lui, en Bourgogne. Dix ans plus tôt, parti, pour faire le tour du monde, il s'était fixé en Australie. Renouant avec le métier de famille il avait acquis un domaine viticole avec sa compagne Alicia. 

A peine arrivé à Beaune, son père décède. Le voilà confronté avec sa sœur Juliette (Ana Girardot) et son jeune frère Jérémie (François Civil) à la succession familiale, un domaine viticole au cœur de la Bourgogne avec notamment quelques parcelles de premier cru (Meursault « Perrières »). C'est un lourd héritage : l’ensemble est estimé à plusieurs millions d’euros, ce qui oblige à verser cinq cent mille euros de droit de succession. 

Pas simple.. 
Vendra, vendra pas ? 
Peu à peu la fratrie hier dispersée, se retrouve, et se régénère par ce contact avec la terre, la vigne et son joyau, le vin. Jean va se ré enraciner, faire la paix avec lui-même et avec son passé.

 

 

Ce qui nous lie ****

« Ce qui nous lie », est une ode à l’enracinement, à la terre, à ce lien charnel entre les membres d’un même famille. C’est très beau. C’est surtout profondément vrai. Sans avoir l’air de jouer, les personnages « sont ». Le spectateur se retrouve plongé dans une tranche de vie particulièrement authentique. C’est aussi particulièrement sain : fraternité familiale, enfants, enracinement des couples et de leurs familles. 

Ce qui nous lie ****
Ce qui nous lie ****Ce qui nous lie ****Ce qui nous lie ****

« Ce qui nous lie », c’est aussi un symphonie de splendides paysages bourguignon, à travers les saisons. « Quand on regarde par la fenêtre, c’est toujours différent. » Le vin est aussi à lui seul un acteur du film : de la taille à la vendange, puis aux dégustations avant mise en bouteille. Et quel lien entre les hommes !

Ce qui nous lie ****
Ce qui nous lie ****Ce qui nous lie ****

Très belle distribution. Pio Marmai, François Civil et Ana Girardot, vivent tellement leur personnages, qu’on y croit. Mention spéciale pour Ana Giradot, remarquable Juliette, toute en nuances entre ses doutes, son sens des responsabilités, sa fragilité, mais aussi son irremplaçable présence. 

Ce qui nous lie ****
Ce qui nous lie ****Ce qui nous lie ****

Côté cinéma, c’est très bon avec un scénario, bien ficelé, même s’il est prévisible. Mais nous ne sommes pas dans le polar…
Mention spéciale pour le travail formel. Les prises de vues de paysages sont somptueuses. Les cadrages sont également toujours très soignés : le trio se détachant souvent sur un fond magnifique. Les gros plan sont doucement mis en valeur par un léger flou en fond (léger et non flou total, comme dans certains films ou cela devient pénible, tant le contraste est accusé). Le montage est subtil, au service du film. 

 

Ce qui nous lie ****
Ce qui nous lie ****

C’était, pour moi inattendu, que le Cédric Clapisch, plutôt bobo et cosmopolite, nous offre un tel régal. Merci.
C'est un film qui bonifie, comme le bon vin... 

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage …
Et puis est retourné, plein d’usage et raison
Vivre entre ses parents le reste de son âge.  

Ce qui nous lie ****

Commenter cet article

Bénédicte B 20/06/2017 19:19

Merci pour cette critique très complète comme toujours … un film avec de la forme et du fond, cela fait du bien… j’ai vraiment envie d’aller le voir !

Claire C 20/06/2017 19:19

Une Merveille !
Un film ou les sentiments sont reveles avec une finesse,une bienveillance incroyables !
Tres bien joué!
Film rempli de verite et d’esperance
Courez-y si vous voulez en ressortir heureux et touchés !