Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Frédéric de Butler

Article vu 203 fois

Film de Anne-Dauphine Julliand (2016)

Et les mistrals gagnants****

Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre cinq et dix ans. Ils sont tous gravement atteints de maladie ou de malformation lourdes.

La galère ? Et bien non ! Leur joie de vivre et leur espièglerie illuminent l’écran. Et dans la salle, les rires fusent…

 

Et les mistrals gagnants****

Ce documentaire est un vrai régal. Cela donne la pèche. Quelle leçon de vie !  

Alors que nous qui avons tout, notamment la santé, nous avons du mal à supporter la moindre contrariété… 

Et les mistrals gagnants****

Les enfants sont tellement vrais, et leurs témoignages sont tellement édifiants qu’au premier contact on a du mal à y croire… Quels acteurs ! pense-t-on… Et bien non, c’est du " rush"  pris sur le vif, des tranches de vie réelle. 

Et les mistrals gagnants****

Après son livre remarquable "Deux petits pas sur le sable mouillé", Anne-Dauphine Julliand signe ici un documentaire de bon niveau. C’est enlevé, et bien construit ; on ne voit pas le temps passer. Les prises de vues sont très réussies, et l’expression des enfants est toujours très attachante. 

Et les mistrals gagnants****

Le film peut sembler dur à certains. Il est vrai que les différentes maladies portées par les enfants sont très lourdes. On ne peut pas rester insensible à ce potentiel de souffrance. Chacun réagit avec sa propre sensibilité. 

Et les mistrals gagnants****
Et les mistrals gagnants****

A voir, et revoir...

mais plutôt entre adultes au début, 

avant de décider de le montrer aux enfants. 

Commenter cet article

Ines LJ 09/05/2017 22:39

C’est vraiment un très beau film, avec de l’humour de l’émotion de la réalité.
Nous sommes allés avec nos enfants qui nous ont remercié de les avoir emmené
C’est vraiment très chouette

Anaïck LG 09/05/2017 10:17

Merveilleux film.

Brigitte H 10/03/2017 18:15

J’ai vu le film avant-hier, dans la salle polyvalente d’un petit village des Bouches du Rhône, car je l’avais manqué lorsqu’il est passé à Aix. Ce n’est pas un film attristant, malgré la gravité du sujet. C’est un film plein de la joie de vivre. Il nous apprend que chaque moment heureux est précieux.

Armelle 24/02/2017 15:51

Effectivement, un film extraordinaire - au sens propre du terme. On ressort en ayant pris à la fois un coup de poing à l'estomac, et une énorme bouffée d'amour de la vie et de joie. Les enfants, bien sûr, mais aussi le personnel soignant, les familles, nous montrent la vérité de l'existence. Merci, Madame Julliand, pour cette leçon.