Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Frédéric de Butler

Vu 193 fois

L'événement ciné de fin d'année, dix ans après (2005, épisode III), Star Wars, Le Retour.

Le Réveil de la Force ****

Faisant suite au « Retour du Jedi » « Le réveil de la Force », nous plonge à nouveau dans le conflit galactique.  

Le Premier Ordre (successeur de l’Empire) prépare une arme décisive pour anéantir la Résistance. Cette dernière, décide de contre-attaquer. A premier plan, nous suivons Rey, une jeune pilleuse d’épaves, Finn un déserteur des Stormtroopers (les guerriers de l’Empire, en combinaison et casque blancs) et Poe Dameron, le meilleur pilote de la Résistance.

Le Réveil de la Force ****

Peu à peu se dessine un combat décisif entre la jeune Rey, attirée par la Force et Kylo Ren, maître des Chevaliers de Ren, chef du Premier Ordre et successeur du sinistre Dark Vador. Qui l'emportera entre le côté obscur et le côté lumineux de la Force ? Avec Kylo Ren clivé, dont on découvre la filiation, on est au cœur du combat spirituel entre le Bien et le Mal. 

Le Réveil de la Force ****

Avec ce 7éme opus, nous sommes à nouveau plongés dans l'univers familier de la guerre des étoiles. Cet épisode fleure bon le Star Wars des années 80 avec un côté "vintage" très sympathique. Nous y retrouvons tous les vieux copains, D2R2, le droïde, Chewbacca, etc.  Ils n'ont pas pris une ride, juste un peu de poussière et de cra-cra, tel Chewbacca, dont les poils  s’agglutinent en mèches. La trace de déjà 38 ans d'existence dans un univers où les douches quotidiennes doivent être rares. Il y a aussi l’auberge galactique tenue par Maz Kanata, qui, elle, est toujours aussi ridée.

Le Réveil de la Force ****

Côté nouveaux venus, Rey (Daisy Ridley), l'héroïne féminine de la séquence est parfaite, jeune, jolie, tonique, réactive, passionnée et...sans doute habitée par la Force.

Les deux autres sont beaucoup plus quelconques : Finn (John Boyega) est lisse, malgré une évidente bonne volonté, (on a l’impression qu’il n’arrête pas de pleurnicher) bref, un personnage passe-partout à souhait...L'autre, Poe Dameron (Oscar Isaac), membre de "la Résistance" est aussi assez banal, sans l'ombre d'un charisme. C'est à l'évidence une question de casting. Compte tenu de la qualité de l'ensemble, on reste ici un peu sur sa faim. Côté obscur, Kylo Ren (Adam Driver) est assez juste dans son personnage. 

Le Réveil de la Force ****
Le Réveil de la Force ****

Heureusement, nous retrouvons les personnages mythiques de la première heure, Han Solo (Harrison Ford), avec quelques cheveux blancs mais une gouaille et un humour intacts "Tu as changé de coiffure" dit-il moqueur à Leila (Carrie Fischer). En effet, sa coiffure est restée inchangée avec ses tresses légendaires ; elle garde le même beau visage et un certain charme malgré les années. 

Le Réveil de la Force ****

Le film se termine par la rencontre finale avec Luke (Mark Hamill)…
Et là...
À suivre. 

 

Le Réveil de la Force ****

Petit détail croustillant, la séance de ce samedi 19 décembre à l'UGC Atlantis de Nantes jouait à guichets fermés. Et les adeptes de la saga étaient même venus, sabre laser au poing. Très sympathique, avec applaudissements lorsque le rideau, sur l'écran, est tombé.

Le Réveil de la Force ****
Frédéric de Butler 20 décembre 2015

Frédéric de Butler 20 décembre 2015

Commenter cet article

Franck 21/12/2015 17:50

Film pas terrible… Déçu de ce numéro VII. Je n’en dis pas plus pour que chacun fasse son avis.

Frédéric de Butler 21/12/2015 17:51

C’est aussi l’avis de notre fils de 19 ans qui est allé le voir avec un copain.
Il y a sans doute, les inconditionnels, les amoureux de la première heure toujours nostalgiques, et les autres qui perçoivent plus ce film parmi l’ensemble du panorama cinématographique contemporain…

Renaud 21/12/2015 17:49

Kylo Ren n’est pas le chef de Premier Ordre, il est le numéro 3 dans l’organigramme ;)

Frédéric de Butler 21/12/2015 17:50

Qui est le n°2 ?
D’après mes infos : Kylo Ren est bien le n° 2 : un membre des Chevaliers de Ren et commandant du Premier Ordre. Il possède un sabre laser rouge avec une garde et est sensible à la force. Il porte une armure, complétée d’un masque. Il commande les Stormtroopers du Premier Ordre. Kylo est en réalité Ben, le fils de XX et XX qui s’est laissé séduire par le leader suprême Snoke et a basculé du côté obscur de la Force.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Wars,_épisode_VII_ : _Le_Réveil_de_la_Force

Laurence 21/12/2015 17:49

A partir de quel âge conseillez vous de voir ce film ?
Merci de votre réponse !

Frédéric de Butler 21/12/2015 17:49

De mémoire, nous avons montré les autres épisodes de la série à nos enfants à partir de 10 ans. Il n’y a pas de violences gratuites. Les monstres galactiques peuvent effrayer les plus petits. Notre petit fils (6 ans) a regardé le premier, en cachette de ses parents… ;-)

Jean-Marc 21/12/2015 17:48

Vu les critiques, ça va, je vais pouvoir attendre de le voir plus tard. Beaucoup sont déçus et n’y voient qu’un remake de l’épisode IV (le premier de la trilogie).
En même temps, vu le réalisateur et la bougie du méchant, ça ne présageait pas un truc extraordinaire. Ajoutant à ça le fait que ce soit Disney aux commandes, on a donc un bon film à sous, mais pas forcément un bon star wars.

Frédéric de Butler 21/12/2015 17:48

Tout à fait, c’est un Star Wars 1 exhumé de la naphtaline avec un petit côté vintage très sympa. Presque une histoire de famille ; et cela a un charme fou… Ayant vu le premier opus à sa sortie en 77, nous avons passé un très agréable moment. On ne voit pas passer les 2h15.

Ben 20/12/2015 20:46

La Force est puissante dans la famille... Mon père à ce don, j'ai ce don...

MariDo 20/12/2015 20:46

Et... Et ma soeur a ce don

Manu 20/12/2015 20:44

Pas mal pas mal mais franchement c'est assez téléscopé et prévisible Honnètement j'attendais plus d'inventivité dans le sénario Ceci dit j'ai passé une trés bonne soirée....

Frédéric de Butler 20/12/2015 20:45

Tout à fait, c'est un Star Wars 1 exhumé de la naphtaline avec un petit côté vintage très sympa. Presque une histoire de famille ; et cela a un charme fou...