Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Frédéric de Butler

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

Article vu 245 fois,

film de Cheyenne Marie Carron (2013)

"Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu".
Pour Akim, jeune musulman au cœur pur, la vie se déroule comme un long fleuve tranquille, entre ses parents, Youssef son frère aîné et sa sœur cadette Hafsa. Adultes, ils sont encore proches de l'insouciance enfantine, entre chahuts et gros câlins. La religion est très présente, l'oncle Rachid, imam, prépare ses deux neveux a prendre la relève. A la suite de rencontres, d'abord avec son ami Fabien et plus tard avec le curé voisin, Akim est touché par l'ouverture, la bienveillance de ces chrétiens. Ces premiers contacts vont l'amener peu à peu à la conversion. Mais la route sera douloureuse...

 

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

La réalisatrice, également scénariste et productrice s'est appuyée sur deux faits réels pour écrire l'Apôtre. Elle a été très marquée par l'histoire d'un prêtre dont la sœur avait été horriblement assassinée par un jeune d'origine marocaine. Le prêtre avait choisi de rester vivre à côté des parents du meurtrier, car il avait senti que sa présence les aidaient à vivre et à surmonter l'horreur de la situation. L'autre histoire, proche de celle d'Akim, est celle d'un de ses amis musulman, converti au christianisme. 

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

L'histoire de Cheyenne-Marie Carron est elle aussi édifiante. Enfant d'origine Kabyle, elle est maltraitée par sa mère qui la bat et ne lui donne rien à manger. Elle est alors placée par la DASS chez les Caron, qui adopteront trois enfants en plus de leurs propres enfants. Dans cette nouvelle famille à la foi chrétienne édifiante, tout est tendresse et bienveillance. Cheyenne-Marie Carron recevra le baptême  après une adolescence tumultueuse. Elle décrit son expérience dans "La fille publique" film de 2012.

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

La famille musulmane d'Akim dans le film est sans doute un écho à cette famille en or dans laquelle la réalisatrice a grandi. C'est chaleureux et joyeux, avec un islam présent mais, en dehors de Youssef,  apaisé. En effet la pratique musulmane est décrite visiblement, en vérité, mais sans caricature. L'oncle Rachid est un Imam qui respire une certaine sérénité, avec une interprétation nuancée des préceptes de l'islam. Par exemple, lors du prêche à la mosquée, à une question sur la polygamie, il conclue que les conditions demandées par le coran sont si exigeantes qu'il est plus sage de n'avoir qu'une seule femme. Néanmoins l'ambivalence de l'islam, entre paix est violence est intelligemment décrite. La conversion d'Akim déclenche chez son grand frère Youssef, une violence caractérielle et fanatique. L'ambiance familiale se dégrade rapidement, laissant tout le monde démuni.

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

Akim, découvre avec la foi, le pardon et l'amour comme unique remède à la haine et à la violence. Le propos du film est exemplaire : ce ne sont pas les discours qui vont convertir, mais le témoignage d'un amour vécu, gratuitement et sans arrière pensée. C'est cela qui amène Akim, à croire "en un Dieu qui aime et non pas en un Dieu qui punit".

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

Techniquement le film est plutôt une réussite. C'est très bien joué, notamment par Fayçal Safi (Akim) profond, lumineux et vrai. Le reste de la distribution est du même niveau, pas de vedettes, mais des acteurs (professionnels ou non) qui jouent avec un naturel étonnant. On peu trouver quelques longueurs, mais n'est-ce pas le propre de ce cheminement vers la foi ? 
La réalisatrice utilise beaucoup de gros plan sur ses personnages. Elle nous introduit ainsi au cœur de l'action. Dans plusieurs scènes le cadrage est oblique. Cheyenne Carron a sans doute voulu ainsi souligner ainsi les moments de déséquilibre et d'interrogation qui préparent Akim à la rencontre de Jésus.

 

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

Frédéric de Butler

25 janvier 2015

 

Article vu 149 fois

 

Peu diffusé en salle, ce film est disponible en DVD. Sur le site de Cheyenne Carron et dans les librairies Siloe, liens ci-dessous :

"L'Apôtre", émouvant et profond *****

Commenter cet article

Adhémar 08/02/2015 23:18

Offert le DVD à MC sur ton conseil. Elle a trouvé ça "très bof". Je cite "C'est le livre 'Le prix à payer' en beaucoup moins bien". Ce qui me conforte dans l'idée que le cinéma est du temps perdu.
Bien évidemment je ne l'ai pas vu, et ne le regarderai pas, n'ayant pas vu un film depuis au moins 10 ans, préférant toujours le livre lorsque j'ai du temps de cerveau disponible.

Anne charlotte Lundi 08/02/2015 19:57

Bonsoir,
Je vous lis sur le réseau Aster de notre ami Couvert. Pouvez-vous à vos liseurs présenter notre librairire Livres en Famille, et faire partie de notre réseau d'entraide publicitaire en partenariat ? Voir en page d'accueil les 5 cases à cet effet qui sont relayées toutes les semaines à nos abonnés-contacts 25 000 dans une infolettre ? . Bien cordialement A ch Lundi.